* Niko, le petit renne

Publié le par 67-ciné.gi 2008











Niko, le petit renne animation de Michael Hegner et Kari Juusonen

undefinedundefined










avec :
Niko, Julius, Loucifer et Wilma


durée : 1h21
sortie le 17 décembre 2008

***

Synopsis
Niko, le petit renne, vit avec sa maman et toute la tribu dans la paisible Vallée des rennes.
En secret, Niko ne rêve que d’une chose : rencontrer son père, membre de la légendaire Brigade du Père Noël. Pour cela, le petit renne s’entraîne sans cesse à voler afin de rejoindre le village du Père Noël...
Malheureusement ses efforts sont vains. Il décide alors de partir à pied à la recherche de ce papa-héros. Il est accompagné dans son périple par son ami Julius, petit écureuil volant. En chemin, ils vont faire la connaissance de Wilma, jeune belette délurée qui sera leur guide jusqu’aux Montagnes du Père Noël...
C’est sans compter sur la meute de loups, commandée par l’effrayant Loucifer, qui n’a qu’une ambition : remplacer Le Père Noël.
Niko devra alors faire preuve de beaucoup de courage pour accomplir son rêve et ainsi peut-être retrouver son père...


***

Comment est née l’idée de Niko
Nous avons tout d’abord essayé de trouver des idées dans des contes folkloriques, explique le producteur et scénariste finlandais Hannu Tuomainen, mais il manquait une certaine étincelle. Après avoir cherché longtemps, je suis retourné à mes racines, vers un sujet qui m’était proche : ma propre adolescence, le passage de l’enfance innocente à la jeunesse jusqu’à la formation de ma propre identité.
Cela correspondait bien aux objectifs de la production : le film devait s’adresser à un large public, toute la famille, aussi bien les enfants que leurs parents. Plusieurs des précédents films de Hannu Tuomainen abordent ce sujet : la recherche de son identité durant l’enfance et l’adolescence. Il n’y a pas de thème plus large que celui de l’expérience de la construction de soi. Et ce qui est le plus personnel est aussi ce qui est le plus universel.


Vers un certain âge, tous les enfants admirent leurs parents plus que tout. Pères et mères sont les idoles de leurs petits. C’est le sentiment de Niko au début de l’histoire. Et, plus particulièrement ce père qu’il n’a jamais vu, et qui gagne le statut de super héros dans son imagination. C’est peut-être une situation courante de nos jours dans bien des familles… L’absence de parents peut être aussi bien physique que psychologique : les adultes se concentrent sur leurs soucis, ou sont occupés à se construire une grande carrière… comme celle du père de Niko. La vie pour ce ”héros volant” consiste à être l’un des meilleurs rennes du monde et à recevoir constamment l’admiration de toute la planète.
La désobéissance de Niko est une simple petite faute née de l’envie de devenir un héros comme son père. Elle déclenche l’attaque des loups qui met un terme à la tranquillité du monde qu’il habite. Niko ne peut plus revenir à une certaine innocence, il doit se faire sa propre idée du courage, de la notion de parent, des valeurs de la vie. Il doit relever des défis et affronter des difficultés pour aller au bout de ses rêves. Ce n’est qu’après avoir réussi qu’il deviendra le héros de sa propre vie. Niko devient Niko et rachète sa place dans la communauté.


Présenté comme ça, cela peut paraître lourd et profond, poursuit Hannu Tuomainen. Personnellement, je pense que tout film doit contenir à la fois du divertissement et du drame, des choses drôles et d’autres sérieuses. Pour que le spectateur ressente une véritable émotion.
Hannu a pensé qu’écrire pour un film d’animation devait être agréable compte tenu de la liberté qu’il pouvait avoir. En tant que scénariste de film en prises de vues réelles dans un petit pays, il a toujours été forcé de faire attention aux limites budgétaires. Tandis que dans l’animation les limites sont celles fixées par l’imagination.
L’une des chances du projet a été qu’après la cinquième version du scénario, l’Irlandais Marteinn Thorisson a rejoint le processus d’écriture. Le soin et l’attention de Marteinn, quant à l’évolution des personnages, ont apporté de la profondeur à l’histoire, et nous nous sommes rejoints sur l’importance de la structure dramatique.


***

Fiche technique
Réalisé par : Michael Hegner et Kari Juusonen
Scénario : Hannu Tuomainen et Marteinn Thorisson
Décors : Mikko Pitkänen
Musique : Stephen Mckeon
Montage : Per Risager
Produit par : Petteri Pasanen et Hannu Tuomainen
Producteurs exécutifs : Emely Christians, Anders Mastrup et Ralph Christians
Producteurs : Emely Christians, Anders Mastrup et Ralph Christians
Directeur de production : Antti Haikala
Une production : Anima Vitae, Cinemaker, Ulysses, A.film et Magma Films
En coproduction avec : Tv2|Denmark, Europool et Universum
En collaboration avec : Yle et Zdf
Avec le soutien de : Eurimages, Finnish Film Foundation, The Danish Film Institute At The 60/40 Scheme, Filmfund Hamburg Schleswig-Holstein, Nordisk Film, Tv Fond et German Federal Film Fund
Avec la participation de : Bord Scannán Na Héireann et The Irish Filmboard
Développé avec le soutien du : Programme Media de l’Union Européenne
Création : © 2008 Anima Vitae, Cinemaker, Ulysses, A. Film et Magma Films. Tous droits réservés.

***

undefined
 
présentation réalisée avec l’aimable autorisation de

remerciements à Caroline Verhille
logos & textes © www.bacfilms.com
photos © Anima Vitae, Cinemaker, Ulysses, A. Film & Magma Films.

Publié dans PRÉSENTATIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article